Un Peu d’Histoire…

Un Peu d’Histoire…

Le 20 mars, décrété Journée Internationale de la Francophonie depuis 1995

Le 20 mars, décrété Journée Internationale de la Francophonie depuis 1995 en mémoire de la création de l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie le 20 mars 1970 au Sommet de Niamey (Niger), est devenu une occasion unique de célébrer dans le monde entier la Francophonie.

De l’Afrique à l’Asie, l’Europe, l’Amérique, le Monde arabe et l’Océan Indien, les francophones et francophiles sont de plus en plus nombreux à fêter cette Journée Internationale de la Francophonie, à s’exprimer autour de la langue française et des valeurs qu’elle veut véhiculer :

« La Francophonie : facteur de paix par le dialogue des cultures, le rapprochement des peuples qui la composent, le désir de connaître l’autre et de se faire connaître par lui. »

Abdou Diouf, Secrétaire Général de l’O.I.F, mars 2003

Mars 2002

Un constat s’impose. Peu de français savent que cette date est désormais consacrée à la Francophonie. Pourtant de nombreuses associations organisent des rencontres ce jour-là.

L’idée maîtresse qui conduit à la création de FRANCOPHONISSIMO est la volonté de créer un grand événement culturel, humaniste et fraternel

En Languedoc-Roussillon, comme dans beaucoup d’autres régions en France, elles ne donnent pas l’idée d’un mouvement d’ampleur régionale car il n’y a pas de coordination entre les différents acteurs.

L’idée maîtresse qui conduit à la création de FRANCOPHONISSIMO est la volonté de créer dans les communes de la région (grandes et petites) un grand événement culturel, humaniste et fraternel, obtenu grâce à un partenariat étroit entre le tissu associatif intervenant dans le domaine de la Francophonie Mondiale, sa culture et ses espaces de solidarité, les collectivités territoriales et les associations qu’elles hébergent et qui l’animent tout au long de l’année dans de nombreux domaines.

France-Louisiane Languedoc-Roussillon lance avec Amitiés Franco-Vietnamiennes, Mad’Accueil, et les élèves du lycée George Pompidou les premières « Rencontres Francophones ». Ces rencontres animent 3 communes : Castelnau-Le-Lez, Prades-Le-Lez et St Gély du Fesc.

Mars 2003

L’édition 2003 connaît un succès intéressant et permet sans aide extérieure, mais en s’appuyant sur le livre de presse de l’année précédente, d’organiser des rencontres dans 6 communes de la région de Montpellier avec la participation de nouvelles association partenaires. Les Rencontres Francophones 2003 sont baptisées Francophonissimo.

Le lycée George Pompidou à Castelnau-le-Lez est le théâtre d’une journée du 20 mars très riche et animée qui met le Vietnam à l’honneur grâce à l’action de l’association Amitiés Franco-Vitenamiennes et un groupe de professeurs du lycée.

Novembre 2003

L’association FRANCOPHONISSIMO est créée et ses statuts déposés en préfecture de l’Hérault le 25 novembre 2003.

Mars 2004

Les Rencontres Francophones réunissent 26 associations dans 10 communes (voir programme en annexe) et la Région Languedoc Roussillon leur accorde son partenariat sous la forme d’une subvention. La presse régionale donne un large écho aux manifestations.

Mai 2004

L’assemblée générale de Francophonissimo élit un Conseil d’Administration composé de 14 membres, tous issus d’association partenaires des « Rencontres 2004 » : Amitiés Franco-Vietnamiennes, Association des Sénégalais de l’Hérault, Bô-la, Espace Averroes, Evénement Insolite, France-Louisiane, H.E.A.D (Humanisme Emergence Africaine et Développement), Identité et Partage, Mad’Accueil, Maison des Arts Vivants et des Cultures du Monde, Tremplin.

Décembre 2009

Inauguration du local de Francophonissimo en décembre 2009

Solidarité Louisiane

Ecole Senghor à la Paillade fête le centenaire de l’écrivain et homme politique

Le Directeur de l’Ecole Senghor, partenaire de Francophonissimo pour la célébration du centenaire de l’écrivain