Le Collectif Francophonissimo

Le Collectif Francophonissimo

Colloque « Ecrire les indépendances » à la Salle Rabelais en mars 2010

FRANCOPHONISSIMO est un collectif d’associations « à géométrie variable »

FRANCOPHONISSIMO est un collectif d’associations « à géométrie variable » créé officiellement en novembre 2003, mais exerçant son activité depuis 2000.

L’idée qui a conduit à sa création est tout d’abord un constat : peu de français et de résidants en France savent ce que représente la Francophonie, encore moins qu’il existe un organisme baptisé OLF, et moins encore que le 20 mars est « Journée Internationale de la Francophonie ».

Créer dans la Région de Montpellier un élan culturel, humaniste et fraternel

Vient ensuite la volonté de créer dans la Région de Montpellier un élan culturel, humaniste et fraternel obtenu grâce à un partenariat étroit entre le tissu associatif intervenant dans le domaine de la francophonie internationale – sa culture et ses espaces de solidarité, les collectivités territoriales et les associations qu’elles hébergent.

Aujourd’hui, FRANCOPHONISSIMO compte plus de 30 associations partenaires. Certaines participent activement aux activités d’organisation des projets au sein du C.A (composé de 26 membres), d’autres s’associent simplement aux animations proposées.

Toute association peut intégrer le collectif à condition que son esprit et ses objectifs soient conformes à l’esprit FRANCOPHONISSIMO : utiliser les liens que crée le partage de la langue française au sein de la paix, du dialogue des cultures et du développement.

Pour préciser cette définition de l’esprit FRANCOPHONISSIMO, nous emprunterons les mots de notre secrétaire général, M Abdou Diouf qui écrivait la veille du Xème sommet de la francophonie Ouagadougou, je le cite :

« Etre francophone aujourd’hui, c’est placer la solidarité au centre de notre action, c’est montrer au monde que la voie que nous avons choisie, celle d’un « humanisme de la différence » doit permettre de mieux répondre aux injustices et aux inégalités, au besoin de paix et de développement ».

Abdou Diouf, Secrétaire Général de l’O.I.F

Abondant sans réserve dans le sens de cet appel, les associations membres du collectif ont décidé de contribuer, à la mesure de leurs moyens, à faire de la Francophonie « un espace de solidarité et de développement durable ».

Mais ce n’est pas tout.

Nous pensons que l’avenir de l’homme est entre les mains de la jeunesse. Que c’est elle qui trouvera les solutions aux problèmes que connaît la Planète

Aussi avons-nous décidé d’associer des établissements scolaires aux projets « solidarité ».

C’est ainsi que 6 lycéennes sont déjà parties en mission au Sénégal dans une action menée en partenariat avec les associations membres du collectif, et plus particulièrement : L’Association Ensemble Sapeurs Pompiers, L’Association des Sénégalais de l’Hérault, La Banque Sénégalaise de Solidarité, et Le Secours Populaire Français au travers de sa « mission monde ».

Le réseau de relations de FRANCOPHONISSIMO a permis de mettre en place une opération de grande ampleur, grâce à l’appui du Premier Ministre qui nous a accordé l’aide de la Marine Nationale. Ce qui nous a permis de bénéficier d’un transport gratuit de fret à destination de Dakar.

Depuis nous avons organisé un nouveau « Défi jeune » qui s’est achevé après 2 semaines passées au Vietnam. 10 garçons et filles, lycées, étudiants en BTS et à l’université, sont partis pour HCM Ville pour y rencontrer des jeunes de leur âge avec qui ils ont vécu quelques jours. Découvrant leur culture et mode de vie, mais aussi apportant une aide matérielle conséquente (valeur 1500 euros soit 34 500 000 VN DG) qu’ils avaient collectés à deux écoles maternelles soutenues par l’Association Amitié Franco Vietnamienne membre de Francophonissimo.

Nous sommes aussi à l’étude d’un projet ambitieux en direction de Madagascar, projet qui devrait si tout va bien ressembler à celui que nous avons monté en direction du Sénégal.